Malgré la mort de sa mère, Véronique Sanson l'appelle toujours au téléphone

·1 min de lecture

Elle a beau avoir disparu depuis plus de 14 ans, Véronique Sanson appelle pourtant toujours sa mère, "l'icône de sa vie", au téléphone. Invité d'"Icônes" au micro de Michel Denisot sur Europe 1, l'autrice-compositrice-interprète revient sur la relation qu'elle entretenait avec Colette, "son modèle, l'image extraordinaire d'une femme extraordinaire". 

>> À DÉCOUVRIR - Véronique Sanson : "La scène est un moment indescriptible où l'on oublie ses douleurs"

"Je l'appelle encore, bien qu'elle ne me réponde pas"

"C'est vrai que je l'appelle encore, bien qu'elle ne me réponde pas", glisse dans un sourire l'artiste de 71 ans. Des coups de fil qu'elle passe notamment dans les moments où elle "ne sait pas quelque chose" : "je décroche mon téléphone, je l'appelle et je me dis 'ah non flûte ! Elle est morte". Une particularité témoignant de la force de la relation entre les deux femmes que Véronique Sanson assume totalement, puisqu'elle en a même fait une chanson. Dix ans après la disparition de sa mère, le 1 septembre 2006, la chanteuse avait dévoilée en préambule de son 16ème album studio "Digne, dingues, donc..." un titre intitulé "Et je l'appelle encore". Une chanson mélancolique en forme d'hommage dans laquelle on peut notamment entendre "J'pensais pas pouvoir le faire/Sans avoir appelé ma mère/D'abord/Et je l'appelle encore".

Véronique Sanson en profite d'ailleurs pour confier une anecdote avec sa mère. "Elle m'avait dit qu'après sa mort, elle viendrait tous les soirs me chato...


Lire la suite sur Europe1