Malika el Maslouhi, nouveau phénomène du mannequinat

Ilaria Casati
·2 min de lecture

Tout en classe et en simplicité, Malika el Maslouhi est le nouveau phénomène du mannequinat et l'une des héroïnes de ce spécial mode. Elle se raconte ici dans sa toute première interview. 

Son CV  

Âge. 22 ans.

Son enfance. « J'ai la chance d'avoir eu une belle enfance. Simple, entourée de mes parents et de ma petite sœur Sofia. Ma mère est italienne et mon père marocain. Á la maison, on parlait les deux langues. Nous vivions en banlieue milanaise, à Niguarda, un quartier modeste. La mode était à mille lieues de mon univers. Je pouvais parler pendant des heures de la nature et des animaux car j'étais scoute, et ça a duré onze ans. Plutôt que d'être devant les écrans, je passais mes week-ends dehors à marcher et à ramasser les papiers dans les rues de Milan ! [Rires.] »  

Ses débuts. « Pour mes 18 ans, une copine de ma mère m'a offert mon premier book chez un photographe. Celui-ci m'a mise en relation avec Simone Rocchetti, un directeur de casting. Cette rencontre a été déterminante : juste après, l'agence Viva a demandé à me voir, et ma carrière a démarré avec le show Dior qui a eu lieu à Marrakech, et celui de Jacquemus, en Provence… Puis j'ai décidé d'abandonner mes études à la fac, car le rythme était intenable. Il faut savoir prendre des risques et je ne regrette pas mon choix : j'aime être mannequin. »      

Son premier podium. « J'en ai un souvenir très net. Il s'agissait du défilé Alberta Ferretti automne-hiver 2019. J'étais horriblement stressée ! Monter sur le catwalk, avec les lumières et le regard du public braqué sur moi… J'ai cru que j'allais m'effondrer. Heureusement, j'avais un look athlétique,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi