Malika Ménard raconte : être insomniaque et animer une matinale

©Paul Gaiffe

Miss France 2010 devenue journaliste, Malika Ménard anime depuis cet été une émission de radio, tôt le matin. Entre rythme décalé et problèmes d’insomnies, elle raconte. Interview.

ELLE. Avant d’animer cette matinale et de changer votre rythme, vous aviez déjà des problèmes de sommeil...

Malika Ménard. J’ai toujours fait des insomnies. J’ai une angoisse au moment de me coucher depuis toute petite. J’ai consulté, et j’ai tout essayé : sophrologie, hypnose, Yoga... Sans succès. J’ai accepté la matinale pensant que cela allait peut-être me donner un rythme, régler mes insomnies. Mais j’étais à mille lieues de la réalité ! C’est une expérience professionnelle exceptionnelle mais quand même violente pour le corps. Une médecin du sommeil m’a dit qu’on mettait 21 jours à s’habituer à un nouveau rythme mais qu’il fallait 8 mois pour en connaître les conséquences.

ELLE. Vous co-animez le « M Radio Réveil » avec Vincent Cerutti du lundi au vendredi de 6 à 10 heures. Vous vous réveillez à quelle heure ?

M.M. Je me lève à 5 heures et c’est très dur de sortir du lit ! Je ne prends pas vraiment le temps de me préparer car sinon c’est du sommeil en moins. Je le remarque quand je me vois devant la glace au bureau ! Quand j’ai commencé, j’habitais dans un quartier calme et je ne croisais personne quand je partais. Aujourd’hui je suis dans un quartier plus animé donc c’est agréable de ne pas être seule le matin dans la rue. Je suis aussi plus près de la radio donc je pars en vélo, j’ai 20 minutes de trajet. Je peux vous dire que ça réveille ! Quand je termine l’émission à 11 heures, j’ai...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi