"Maman a baissé les bras" : Sophie Davant se confie sur la mort de sa mère, victime d'un cancer

·2 min de lecture

Dans Tout ce qui nous lie, publié le 19 mai 2021 chez Albin Michel, Sophie Davant se souvient de la disparition de sa maman, morte d'un cancer du sein à l'âge de 44 ans.

Sophie Davant ne garde pas un bon souvenir de sa vingtième année. L'animatrice d'Affaire Conclue a appris que sa mère était touchée par un cancer du sein et qu'elle était vraisemblablement condamnée, à l'âge de 44 ans. La chercheuse au CNRS avoue alors à celle qui est devenue l'une des femmes fortes de France Télévisions : "Je suis foutue, voilà ce qu’il m’a dit, je vais avoir besoin de toi," se souvient Sophie Davant dans son livre, Tout ce qui nous lie, sorti le 19 mai chez Albin Michel. La journaliste de 58 ans regrette que sa maman n'ait pas voulu se battre contre la maladie et n'ait pas eu "la motivation pour poursuivre le combat." Elle poursuit : "Maman a baissé les bras et décidé de refuser les prochains traitements prévus". Sophie Davant avoue en avoir "voulu" au médecin qui a annoncé le diagnostic, notamment à cause de "sa rudesse". Cette dernière reproche également "son manque d’empathie" et "son manque de psychologie". 

Sophie Davant a tout fait pour ne pas craquer devant sa mère

Si la mère de Sophie Davant n'a pas réussi à tenir le choc, est-ce à cause de l'annonce du médecin ? "Cette manière odieuse de vomir son diagnostic a probablement contribué à écourter le temps de survie de Maman. Six moi plus tard, elle n'était plus là" affirme l'ex-épouse de Pierre Sled. À la suite de ce tragique événement, cette dernière s'est fait la promesse "de dénoncer plus tard les faiblesses de l’approche psychologique de certains praticiens qui ne raisonnent qu’en efficacité de traitements et oublient qu’ils ont un être humain en face d’eux". (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles