Mame-Fatou Niang : “Comment se fait-il qu’en 2020, on vive dans une société qui valorise autant la blancheur ?”

Irène Ahmadi
(ERIC PIERMONT / AFP)

Dans la foulée des mobilisations mondiales contre les violences policières et le racisme, de nombreuses entreprises ont modifié leurs campagnes de communication. C'est le cas de L'Oréal qui a fait savoir, dans un communiqué publié le 27 juin dernier, qu’elle avait décidé de “retirer les mots ‘blanc’, ‘blanchissant’et ‘clair’ de tous ses produits destinés à uniformiser la peau”. Ce choix a été critiqué par certain·es qui y ont vu une décision "très con" voire un "racisme anti-blanc". "A la vitesse où vont les choses, j’ai une petite question : est-ce que j’ai encore le droit d’avoir des cheveux blancs ?", a ainsi tweeté la journaliste Isabelle Morini-Bosc, tandis que Philippe de Villiers a évoqué "un communiq

Lire la suite sur lesinrocks.com