Manche : un élu, qui soutient Emmanuel Macron, menacé de mort

·1 min de lecture
Bernard Denis est à la gendarmerie et il va porter plainte.
Bernard Denis est à la gendarmerie et il va porter plainte.

Bernard Denis, élu macroniste de la Manche, a été menacé de mort. Trois de ses véhicules ont également été incendiés dans la nuit de lundi à mardi 7 décembre et un tag « Zemour (sic) président » a été peint sur le mur d?enceinte de sa maison, a-t-on appris auprès du maire de la commune.

« Le maire soutien Macron » (sic) et « à mort » ont également été inscrits sur les murs de Bernard Denis, maire délégué de Saint-Côme-du-Mont, commune rattachée à Carentan-les-Marais (Manche). « Ses véhicules qui étaient stationnés dans un garage attenant à sa maison ont été incendiés » et sur « le mur de sa propriété, il y avait des tags infamants », a déclaré à l?AFP Jean-Pierre Lhonneur, maire DVD de Carentan-les-Marais, qui s?est rendu sur place et a transmis des photos à l?AFP. « Il y a trois véhicules incendiés. Un qui a pu être en partie sauvé. Les deux autres sont inutilisables », a précisé Jean-Pierre Lhonneur, dénonçant cette agression.

« Il est à la gendarmerie et il va porter plainte »

Le procureur de la République de Coutances Cyril Lacombe a confirmé à l?AFP des tags en ce sens ainsi que l?incendie de deux véhicules, selon les premiers éléments de l?enquête. Une enquête de flagrance a été ouverte dont les qualifications précises étaient en cours de définition mardi matin. Personne n?a été blessé, selon les pompiers, qui sont intervenus à 2 h 20.

À LIRE AUSSI« Ensemble citoyens ! » : « un cri de ralliement » à Emmanuel Macron

Selon Jean-Pierre Lhonneur, Benard Denis [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles