Manger comme la reine : qui sont les fournisseurs officiels de Buckingham Palace ?

© Tim Graham / Contributeur / Getty Images

Avez-vous déjà remarqué les armoiries de la couronne britannique sur des produits du quotidien ? Boîtes de thé, chocolats, céréales ou alcools, comme pour tout ce qui touche à la royauté, la liste des fournisseurs officiels du palais n’est certainement pas laissée au hasard, et risquerait même de changer suite au décès récent de la reine.

Qu’est-ce que le Royal Warrant ?

Les Royal Warrants, ou mandats royaux, sont accordés aux entreprises ou commerçants qui fournissent des produits et services de façon régulière au palais. Ils sont attribués chaque année depuis 1840, à travers la Royal Warrant Holders Association, ou l’Association des porteurs de mandats royaux. Le mandat royal est octroyé sous forme de document, comme une sorte de distinction ou prestige, et accorde au titulaire le droit d’afficher les armoiries royales sur les produits ou services qu’il procure, pour une durée maximale de cinq ans. Une fois cette période passée, le mandat est renouvelable pour de nouvelles périodes de cinq ans, à condition que le dossier soit évalué et validé l’année précédant l’expiration.

Chaque année, entre 20 et 40 mandats sont annulés, tandis qu’à peu près le même nombre sont émis. Pour être considérés, les potentiels candidats doivent avoir été consommés par la royauté pendant une durée minimale de cinq ans, durant les sept dernières années. Les demandeurs doivent également démontrer qu’ils possèdent au sein de l’entreprise, une politique et un plan d’action approprié en matière d’environnement et de durabilité.

Qui peut accorder un mandat royal ?

S’il y a bien une chose à retenir, c’est que le brevet royal ne s’achète pas. Il est octroyé par le ou la monarque régnante et les concédants (« The Grantors » en anglais), eux-mêmes désignés par...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi