Manger de saison : que cuisiner en janvier ?

Pour vous faire plaisir tout au long du mois de janvier, découvrez nos recettes pour cuisiner les fruits et légumes de saison.

Les légumes de saison au mois de janvier

- La carotte (tout comme son cousin rustique le panais) a été récoltée en septembre, mais elle est conservée une longue partie de l’hiver, au frais dans des caves. En purée, en poêlée, dans des soupes, des gratins… elle est parfaite, et sacrément polyvalente ! C’est aussi une des rares crudités de l’hiver, un bon moyen de faire le plein de vitamines (il paraît même qu'elle rend sympa !). Râpez-la et mariez-la avec de la coriandre, du jus de citron, et quelques échalotes hachées.

- Si vous vous souvenez du -discutable- céleri rémoulade de la cantine, vous risquez bien d’être surprise par le céleri, sous toutes ses formes : en branches ou rave, il se cuisine dans de très nombreux plats, et parfume les soupes et bouillons. Le céleri rave est une grosse boule blanche, qu’il faut peler avant de cuire. Vous pouvez faire rôtir le céleri coupé en 2 dans le four, ou taillé en gros dés. Il peut également être cuit à l’eau, pour réaliser une purée, ou un velouté par exemple. Pour adoucir son goût assez fort, et obtenir une consistance onctueuse, vous pouvez -au choix- ajouter une généreuse quantité de crème ou de beurre, ou bien réaliser votre purée avec autant de céleri que de pommes de terre.

- Au coeur de l’hiver, c’est aussi le moment de manger des choux ! Ceux du fond qui font la grimace, on vous voit : promis, il n’y a pas que la soupe au chou dans la vie ! Chou blanc, chou vert, chou rouge, chou frisé, chou chinois… les espèces sont variées, et les recettes sont infinies ! Le chou vert par exemple, a plus d’un tour dans son sac : utilisez ses grandes feuilles (préalablement blanchies 1 min dans l’eau bouillante) pour réaliser des “nems” végétariens, en les garnissant de hachis de légumes, et en les roulant sur elles-mêmes. Il ne vous reste qu’à les cuire, à la vapeur ou dans une grande cocotte. Si l’odeur du

(...) Cliquez ici pour voir la suite