Manger trop vite : est-ce vraiment moins bien ?

·1 min de lecture

On les expédie à la hâte pour cause de dossiers à boucler ou d’enfants à s’occuper. Depuis une cinquantaine d’années, les Français ont tendance à bâcler les repas !

Manger trop vite ? Cela ne semble pas dramatique à première vue. Pourtant, les conséquences d’un repas avalé à la hâte sont bel et bien réelles. "En ne mastiquant pas assez, nous obligeons notre organisme à fabriquer du suc gastrique en quantité importante. Et c’est un élément acide, qui peut à la longue altérer les muqueuses, et engendrer ce fameux reflux gastro-œsophagien", met en garde Laurent Chevallier Nutritionniste.

Des risques de troubles digestifs

Les effets délétères se produisent en effet sur notre santé car mastiquer est une étape primordiale dans le processus de digestion. Il faut transformer les aliments en fines particules avant qu’ils n’atteignent l’estomac. Or une mauvaise digestion provoque une cascade de conséquences négatives. Le reflux gastro-œsophagien peut par exemple à la longue irriter la gorge ou abîmer l’émail dentaire. Sans compter les risques de lourdeur digestive après les repas. Et pour les mangeurs pressés qui souffrent déjà d’ulcères de l’estomac ou de gastrites, c’est une manière d’aggraver les choses. "La salive contient une enzyme appelée amylase. Son rôle consiste à digérer l’amidon, c’est-à-dire une famille de glucide qu’on trouve notamment dans le pain. Si cet amidon n’a pas fait l’objet d’une mastication (...)

Lire la suite sur Topsante.com

6 bonnes raisons de manger suffisamment de protéines
9 recettes rafraîchissantes avec de la pastèque
Les 12 meilleurs fruits d'été et les recettes pour en profiter
15 recettes faciles avec des tomates
Le top des fruits les plus sucrés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles