Manie : symptômes, durée et prise en charge de cette phase caractéristique des troubles bipolaires

IStock/Panuwat Dangsungnoen

Un épisode maniaque caractérise une phase au cours de laquelle la personne est d’humeur très joyeuse ou sujette à l’irritabilité, et qui dure au moins pendant une semaine. Les épisodes maniaques sont dans la plupart des cas le signe de la présence d’un trouble bipolaire I. La personne qui vit un épisode maniaque se sent très bien dans sa peau, mais elle a tendance à adopter des comportements à risque. C’est la raison pour laquelle la prise en charge d’une personne en accès maniaque est impérative, afin d’éviter qu’elle ne se mette en danger, d’un point de vue physique, psychologique ou financier.

Le lexique de Psychiaclic, le site destiné aux médecins généralistes afin d’aider au diagnostic des maladies mentales, définit la manie comme « une augmentation pathologique de l’humeur et de l’énergie avec perturbations psychoaffectives, psychomotrices et physiologiques. Le tableau clinique est à l’opposé de la dépression ». L’American Psychiatric Association, dans son article intitulé « What Are Bipolar Disorders? », complète cette définition en précisant que la manie est une période au cours de laquelle la personne éprouve des modifications anormalement importantes de son humeur, de ses émotions, de son niveau d’énergie et d’activité. Pour pouvoir être qualifié d’accès maniaque, il faut que ce niveau d’activité physique et mentale et de comportement constitue un changement extrême par rapport au comportement habituel de la personne et soit perceptible par son entourage. Il peut être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite