"Il manque des millions" : l'héritage de Jean-Loup Dabadie divise la famille

·1 min de lecture

C'est une bataille judiciaire qui vient tout juste de commencer. Le 20 mai 2020, Jean-Loup Dabadie, auteur, écrivain, scénariste et compositeur français, est mort à l'âge de quatre-vingt-un ans à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Le grand ami de Nicolas Bedos laissait derrière lui une femme, Véronique Bachet-Dabadie, mais aussi trois enfants, Clémentine, Clément et Florent. Cependant, après avoir entamé un douloureux travail de deuil, la famille Dabadie s'attaque désormais à l'héritage de l'écrivain. Et à ce sujet... le torchon brûle. Comme elle le révèlait au Monde le 9 mars 2021, Clémentine Dabadie-Fombonne a déposé plainte contre sa belle-mère pour "vol", "recel" et "abus de confiance". Interrogée à ce sujet sur Europe 1, la fille de l'écrivain réclame des explications.

"C'est très difficile de faire le deuil de mon père sans avoir un objet de lui. Il y a des tableaux dont on se souvient parfaitement, mes frères et moi, qui ont disparu", a-t-elle confié sur la station radio. Et pour cause, Clémentine Dabadie-Fombonne accuse sa belle-mère d'avoir subtilisé des objets de valeur de son père. Des accusations que l'épouse Dabadie dément formellement. "Ce qu'on retrouve sur les comptes en banque, 1,9 million d'euros, c'est beaucoup d'argent pour beaucoup de gens. Mais pour ce que mon père a gagné toute sa vie, il manque des millions. Où sont-ils ?", a-t-elle déclaré sur Europe 1.

Si les trois enfants de Jean-Loup Dabadie n'ont reçu aucune part de l'héritage du comédien, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite