Cette manucure des années 2000 fait son grand retour

La nostalgie des années 2000 s’empare aussi des manucures. La preuve avec cette tendance du passé bien décidée à faire son come-back à la rentrée. Adepte des tendances vintage, la génération Z (personnes nées entre 1995 et 2010) jette son dévolu depuis quelques mois sur celles des années 2000. Exit le succès des nineties, les jeunes s’attaquent désormais à cette nouvelle décennie. Au programme : fard à paupières flashy, sourcils fins (oui…), gloss ou encore coiffures et accessoires vintage. Le look Y2K (comprendre « an 2000 » en anglais) est de nouveau à prendre au sérieux. Si jusqu’ici le monde du nail art n’avait pas encore été touché, c’est aujourd’hui chose faite. Depuis plusieurs semaines, les filles dans le vent remettent au goût du jour la manucure « bubble heart ». Rappelez-vous… À l’époque Britney Spears ne dansait pas uniquement sur Instagram, Beyoncé n’était pas encore Queen B et le magazine « Fan 2 » était notre bible. Sur les ongles des stars, des petits cœurs de toutes les couleurs étaient facilement reconnaissables. Vingt ans plus tard, la manucure « bubble heart » fait bel et bien son come-back. Preuve en est, la tendance a été la première recherche Pinterest du mois d'août. Comment adopter la manucure « bubble heart » ? Soyons honnêtes : cette manucure n’est pas la plus facile à réaliser chez soi. Si l’aide d’une professionnelle est fortement conseillée, il est tout à fait possible de s’y risquer à la maison. Pour cela, il faudra plusieurs couleurs de vernis, un pinceau fin et beaucoup de patience. La technique ? Attendre que chaque cœur soit sec avant de commencer le suivant afin d’éviter que la couleur ne dégorge. Autre alternative ? Les faux ongles, évidemment. Car qu’elle soit sur des ongles XXL ou sur un squoval nails - la nouvelle forme d’ongles tendance -, la manucure « bubble heart » fera toujours son petit effet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles