Maquillages de fête : 8 secrets de beauté

1. Je surligne mon regard

Vous avez juste appliqué une touche de mascara le matin ? Twistez-le pour la soirée avec un trait d’eye-liner. Noir ou marine, classique, bronze ou doré plus festif, il se pose au ras des cils. Commencez au centre de la paupière et tirez jusqu’au coin externe de l’œil avant de remonter légèrement vers la tempe pour un effet liftant. Tracez ensuite votre trait du coin interne de l’œil vers le centre de la paupière. Le truc en plus : recouverte de mascara, la frange de cils sert d’appui et assure une ligne parfaite !

Nos préférés :- Précis. Une pointe ultrafine qui permet de dessiner un trait absolument parfait. Eye-liner doré, Mavala, 14,60 €.- Double embout. Un crayon d'un côté et un pinceau de l'autre, pour un trait modulable à la tenue imbattable. Life Liner, Huda Beauty chez Sephora, 24 €.

2. Je redessine mes sourcils

Structurés, impeccables, ils donnent au regard toute sa force. Commencez par les brosser à rebrousse-poil à l’aide d’un goupillon. Avec un crayon à la mine fine, effectuez des mouvements de hachures sur les zones clairsemées, afin d’imiter les poils. Démarrez par l’arc du sourcil, sans appuyer trop fort, et repassez une seconde fois si nécessaire. Terminer par la tête vous évitera de trop marquer cette zone et de durcir vos traits. Brossez à nouveau, cette fois dans le sens du poil. Attention à la queue du sourcil : ne la dessinez pas trop tombante. En touche finale, vous pouvez appliquer un voile de laque ou de gloss pour lustrer.

Nos préférés :- Onctueux. Une texture crémeuse, qui glisse parfaitement pour un effet couleur sans faute. Eyebrow Pencil, Essence, 2,50 €.- Deux en un. Un embout brosse et un embout crayon à la mine extrafine. Brow Ultra Slim, Maybelline, 8,50 €.

3. Je me mets en lumière !

Comme les pros, éclairez votre regard en un clin d’œil. Prélevez une touche de fard argent, nacré, or ou sable avec un pinceau arrondi et posez-la, comme un confetti, au coin interne de l’œil. Cette astuce permet d’accrocher la lumière

(...) Cliquez ici pour voir la suite