Marc Lévy terriblement ému : il se confie sur son père disparu dans En aparté

Marc Lévy ou l'histoire de raconter des histoires cosmopolites. Chaque nouvel ouvrage du romancier le plus lu au monde est aussi attendu que la baisse du prix de l'essence. Son dernier "bébé", intitulé Noa (aux éditions Robert Laffon), s'intéresse aux dérives d'Internet et des réseaux sociaux via le phénomène des hackers. Mais l'homme de lettres ne s'interdit pas des retours dans le passé, comme dans Ghost in Love (2019), où il a mis en scène ce papa disparu il y a six ans, déjà évoqué dans Les enfants de la liberté (2007).

La réussite et la célébrité font partie intégrante de l'ADN de cette famille, la cousine de Marc Lévy mitonnant de bons petits plats sur France Télévision tandis ce que son fils convole avec la fille de Mick Jagger. Mais c'est pour son père, connu comme résistant et évadé d'un train de déportés pendant la Seconde Guerre mondiale, voue une admiration sans borne. Un culte sur lequel il est revenu dans En aparté, diffusé le 9 juin 2022. "C'est l'homme qui a le plus compté dans ma vie. C'était un homme extrêmement humble, qui vivait toujours dans le second degré et dans l'humour. Il avait un sens très fort des responsabilités mais il avait cette humilité concernant sa propre personne", a-t-il confié au sujet de son mentor, décédé en décembre 2014.

La voix de l'écrivain a alors commencé à trembloter lorsqu'il a évoqué leur relation teintée de respect. "J'ai eu des moments très émouvants avec mon père et c'est pour ça d'ailleurs qu'il me manque tellement aujourd'hui. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles