• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marc Lavoine : qui est la femme qui a inspiré sa chanson "Elle a les yeux revolver" ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cette chanson a conquis le cœur de milliers de Français. Nombreux sont celles et ceux qui connaissent les paroles d'Elle a les yeux revolver par cœur. Mais parmi les fans de Marc Lavoine, combien connaissent l'identité de cette femme qui a inspiré le fameux titre sorti en 1985 ? À l'époque, le single certifié disque d'or s'était vendu à plus de 500.000 exemplaires. Et 36 ans plus tard, le mystère reste entier (ou presque) autour de la muse du chanteur de 59 ans. Alors, quelle ne fut pas la surprise du public de Marc Lavoine dans la salle de concert de L'Olympia, mardi 5 octobre 2021 ! Selon les informations exclusives de Purepeople publiées mercredi 6 octobre, la star de la chanson a levé un léger voile sur ce secret.

Marc Lavoine se produit en concert à L'Olympia, mardi 5 et mercredi 6 octobre 2021. À l'occasion de cette première date parisienne, l'ex-mari de Sarah Poniatowski a révélé que la femme en question se trouvait dans la salle mythique. Quant à elle, elle a tenu à se manifester en poussant un cri à travers la salle. "Ça fait bizarre", a avoué la star, en pleine interprétation de la célèbre ballade. Un moment chargé d'émotions.

Néanmoins, Marc Lavoine s'est gardé d'en révéler davantage sur l'identité de cette femme, bien que certains membres du public aient sans doute pu l'apercevoir. Il ne peut s'agir de celles qu'il a épousées, comme le soulignent nos confrères. En effet, sa première femme, Denise Pascal, est morte en décembre 2017. Par la suite, Marc Lavoine s'est marié (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles