La marche nordique : ludique, conviviale et peu onéreuse

Cette activité en vogue, issue du ski de fond finlandais, se pratique en pleine nature, généralement sur terrain plat (campagne, bord de mer…), les pentes plus escarpées étant réservées aux aficionados. La marche, qui se fait au rythme des allers et venues des bâtons, sollicite 90 % des muscles du corps. Légers (ils sont en carbone et absorbent une grande partie des vibrations), ils permettent de propulser le corps en avant et d’allonger la taille des foulées. Ils favorisent une bonne posture (le regard loin vers l’horizon) et offrent un soutien rassurant. Bref, ils sont tout sauf accessoires !

La technique est assez simple, mais nécessite un peu d’entraînement pour que le geste devienne naturel. Le mouvement est ample : le bras, qui s’avance en même temps que la jambe opposée, est bien tendu devant soi comme si on allait serrer la main. On le ramène au niveau du corps pour planter vigoureusement la pointe au sol. C’est ce qui pousse le corps en avant et donne de la vitesse. Pendant ce temps, la main opposée relâche la poignée pour ramener le bâton vers l'avant grâce à la dragonne. Et ainsi de suite.

Une séance en club, qui dure environ 1h30, débute toujours par un échauffement (10 minutes). La première partie, de 35 minutes environ, permet de réviser les techniques de base et travailler la synchronisation des mouvements bras / jambes. On reste dans sa zone de confort, en-dessous de son seuil d'essoufflement. C’est donc l’occasion de papoter avec les autres participants. Car, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles