• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Margaret Atwood réagit à l'éventuelle interdiction de l'avortement aux Etats-Unis

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'autrice de La Servante Ecarlate, Margaret Atwood, a dénoncé l'annulation potentielle de Roe V. Wade, la décision juridique historique qui a rendu l'avortement légal aux États-Unis en 1973.

Après qu'une fuite d'une ébauche d'avis dans Politico a révélé que la Cour suprême des États-Unis envisageait de renverser le droit à l'avortement, Margaret Atwood, dont l'œuvre la plus célèbre est centrée sur un futur oppressif et dystopique où des servantes sont forcées de porter des enfants pour leurs commandants attitrés, a clairement exprimé son sentiment.

Le Guardian a publié un extrait de son livre d'essais Burning Questions, récemment publié, dans lequel elle déclare : « L'accouchement forcé est de l'esclavage ».

L'article, réédité par le journal au cours du week-end, poursuit : « Les femmes qui ne peuvent pas décider elles-mêmes d'avoir ou non des enfants sont réduites en esclavage parce que l'État revendique la propriété de leur corps et le droit de leur dicter l'usage qu'elles doivent en faire... La seule circonstance similaire pour les hommes est la conscription dans une armée. Nous disons que les femmes "donnent la vie". Et les mères qui ont choisi d'être mères donnent effectivement la vie, et la ressentent comme un don. Mais si elles n'ont pas choisi, la naissance n'est pas un cadeau qu'elles donnent, c'est une extorsion qui leur est faite contre leur volonté ».

L'autrice et militante des droits des femmes s'est également exprimée sur Twitter, répondant à un post de fan où l'on pouvait lire : « Pourriez-vous s'il vous plaît faire savoir à la SCOTUS (Cour suprême des États-Unis) que La Servante Ecarlate n'était pas censé être utilisé comme un livre d'instruction ? », en référence aux thèmes de l'accouchement forcé du roman.

« Trop tard pour cela », a-t-elle répondu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles