Margaux ("N'oubliez pas les paroles") : sa réponse cinglante "aux haters"

Margaux, la championne en titre avec 59 victoires, s'est fait éliminer de N'oubliez pas les paroles par Séverine, lundi 3 février 2020. Si elle n'a pas pu retenir ses larmes face à Nagui, elle a tout de même abordé sa défaite avec beaucoup de maturité : "Je ne pleure pas parce que je suis triste, au contraire (…) Je pleure parce que c’est la fin d’une énorme aventure pour moi, je ne pensais tellement pas arriver jusque là" a-t-elle déclaré. Si elle était déçue de s'en aller, Margaux ne repart pas bredouille pour autant. Au fil de ses victoires, la jeune femme a accumulé la somme de 530.000 euros ! Dans une publication sur son compte Instagram (qui n'est pas accessible à tout le monde puisqu'il est privé, ndlr), repérée par nos confrères de Voici où l'on peut la voir entourée de Nagui et de son compagnon Antoine, Margaux s'est exprimée sur sa récente défaite à travers un message touchant.

Margaux adresse un mot à ses haters

Si durant les émissions elle s'était montrée froide et détachée, Margaux a pourtant fait l'effort d'écrire quelques lignes sur cette belle aventure : "Que dire... J'ai une chance incroyable", a-t-elle commencé, "60 émissions de bonheur, de rires, de blagues pourries, d'émotions fortes ( peu extériorisées oui je saaaaais, mais je suis comme ça). Merci Nagui, merci aux musiciens, merci aux danseurs et bisous à Cruella. Je souhaite remercier toute l'équipe casting, orchestrée par Anthony. Merci pour votre bonne humeur communicative, vos conseils, votre gentillesse." a-t-elle écrit. Celle qui vient d'entrer dans "la grande famille des maestros" de N'oubliez pas les paroles a tenu à remercier toute l'équipe mais aussi "les habitués de l'émission." Longtemps visée par des rumeurs de favoritisme, Margaux a aussi adressé un mot à ses haters : "Big up aussi aux haters : l'ignorance est le plus grand des mépris (...) La personne que vous avez vue à l'écran, c'est le "vrai" moi: spontanée et (souvent) un peu maladroite dans ma façon de m'exprimer. Cela plaît

(...) Cliquez ici pour voir la suite