"Mariés au premier regard" : la réaction très étonnante de la maman d'une candidate

La science peut-elle nous aider à trouver le grand amour ? Voilà la grande question à laquelle l'émission Mariés au premier regard tente de répondre. Depuis 2016, des sociologues et scientifiques essaient de percer le grand mystère des relations amoureuses. Ils sont à nouveau 15 célibataires à retenter leur chance ce lundi 6 janvier 2020 sur M6. Après trois éditions, le docu-réalité est de retour pour une saison 4 qui comporte quelques nouveautés. Sept femmes et huit hommes s'apprêtent donc à se lancer dans le vide avec un parfait inconnu. Effectivement, un nombre impair pour composer des couples peut paraître assez étrange. Cette année, une candidate va avoir un taux de compatibilité similaire avec deux prétendants... Elle devra donc faire un choix cornélien ! Une expérience qui s'avère parfois délicate aussi pour les parents des célibataires qui doivent digérer la décision de leurs enfants. Mais ce lundi, une maman a eu une réaction étonnante face à sa fille...

⋙ Mariés au premier regard (M6) : couples, candidats, enfants… toutes les nouveautés de la saison 4

Delphine, agent d'accueil de 30 ans, a décidé de se lancer dans cette folle aventure. Et au moment d'annoncer la grande nouvelle à ses parents, la jeune femme appréhende la réaction de ces derniers. Ils savent que leur fille participe à une expérience sur le célibat, mais ils ignorent ce qu'elle est sur le point de leur confier. La jeune femme leur montre un voile et demande à sa mère à quoi cela lui fait penser. "Un mariage ?", répond la maman de Delphine. "Et bien voilà je vais me marier", explique-t-elle. "Ils m'ont trouvé quelqu'un avec qui je suis compatible à 82%", poursuit-elle. Sa maman fond alors en larmes et se réjouit d'une telle nouvelle. "C'est formidable ils t'ont trouvé quelqu'un", s'enthousiasme-t-elle. Pour ce qui est de sa présence aux noces, elle n'hésite pas une seconde : "Je ne manquerai ça pour rien au monde !". Une réaction inattendue alors que la plupart des parents sont d'habitude réticents

(...) Cliquez ici pour voir la suite