Mariage de Jennifer Lopez et Ben Affleck : un témoin donne des détails sur la cérémonie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Backgrid UK/ Bestimage
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jennifer Lopez et Ben Affleck se sont dit « oui », samedi 16 juillet, à Las Vegas.

Quatre mois après leurs fiançailles, Jennifer Lopez et Ben Affleck ont décidé de se marier dans le plus grand des secrets lors d’une cérémonie à Las Vegas, entourés de leurs proches. Si les deux amoureux se sont dit « oui » en petit comité, Kenosha Portis, une employée de la chapelle dans laquelle ils se sont unis, a assisté à l’émouvante cérémonie. De passage dans l’émission « Good Morning America », mardi 19 juillet, elle s’est souvenue de ce « moment excitant », lorsque Jennifer Lopez et Ben Affleck sont arrivés.

Lire aussi >> Couple de légende : Ben Affleck et Jennifer Lopez, les retrouvailles tant attendues

« Ils ont pleuré l’un contre l’autre »

« Nous nous préparions à fermer et un invité spécial est arrivé sans rendez-vous, a-t-elle commencé. J’ai commencé à trembler un peu. Je me suis dit : ''Oh mon dieu, c’est Jennifer Lopez que nous sommes sur le point de marier''. » Elle a ensuite dévoilé que la chanteuse a marché jusqu’à l’autel sur la chanson traditionnelle « Here Comes the Bride ».

D’après elle, l’émotion était bien présente. Le couple n’a d’ailleurs pas pu s’empêcher de verser quelques larmes. Kenosha Portis s’est souvenue que Jennifer Lopez et Ben Affleck étaient « très mignons » quand ils ont lu leurs vœux qu’ils ont écrit eux-mêmes, puis quand ls ont échangé les alliances. « Ils étaient tous les deux émus, a-t-elle précisé. Ils ont pleuré l’un contre l’autre....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles