Qui est Marie-Hélène Audoye, la "disparue de la Côte d’Azur" ?

Cela fait 31 ans que sa trace a été perdue. Le 21 mai 1991, Marie-Hèlène Audoye, âgée de 22 ans, quitte son domicile de Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes, où elle vit avec son petit ami Steven. Ce jour-là, la jeune représentante de produits pharmaceutiques doit effectuer plusieurs déplacements professionnels en voiture, dans la région, rapporte RTL. La dernière personne à l'avoir vue officiellement est une préparatrice médicale. Marie-Hélène Audoye discute rapidement avec elle une fois arrivée à Monaco. Comme le pharmacien n'est pas présent ce jour-là, la représentante lui laisse un mot. "Je repasse la semaine prochaine. Bisous", lui écrit-elle sur un bout de papier. Elle reprend alors le volant de sa voiture et disparaît. Il est autour de 14h. Sans nouvelle de sa salariée, l'employeur de Marie-Hélène Audoye décide d'appeler son domicile. Son compagnon Steven, qui n'a pas plus de nouvelles, prévient aussitôt ses parents qui vivent au Cap d'Antibes. Au bout de quelques jours, ces derniers décident de signaler sa disparition aux commissariats d'Antibes et de Cagnes-sur-mer.

Depuis, ni la jeune brune aux yeux verts, ni sa voiture, une Renault Supercinq blanche immatriculée 5023 VD 92, n'ont été aperçues. Plus de 31 ans après l'évaporation de sa fille, Annie Audoye se bat toujours pour découvrir la vérité. La septuagénaire consacre une pièce entière de son domicile à ses recherches. "Sur son bureau s’amoncellent morceaux d’auditions, coupures de presse et relevés téléphoniques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles