Marie-Sophie Lacarrau, critiquée sur son JT de 13 heures, répond fermement

·1 min de lecture

Au mois de janvier 2021, les téléspectateurs de TF1 ont connu un véritable chamboulement. En effet, Marie-Sophie Lacarrau prenait la tête du journal télévisé de 13 heures, quelques semaines à peine après le départ à la retraite de Jean-Pierre Pernaut qui, pendant plus de trente ans, avait fait de ce rendez-vous de la mi-journée l'un des plus importants de la chaîne. Débauchée chez France 2, où elle occupait la même case, la journaliste de 45 ans savait que la tâche ne serait pas facile. "Je ferai du journal axé sur la proximité et les préoccupations du quotidien. C'est une ligne qui m'était déjà chère et que je vais pouvoir pousser encore plus loin à TF1", avait-elle confié au Journal du dimanche en novembre 2020. Et de poursuivre : "J'ai aussi envie de mettre en avant des sujets qui me tiennent à cœur, notamment les initiatives de particuliers qui agissent sans attendre des décisions politiques". Pourtant, celle qui avait reçu l'approbation de son prédécesseur n'est pas à l'abri des critiques.

Certains téléspectateurs trouvent que le JT de Marie-Sophie Lacarrau ressemble trop à celui de Jean-Pierre Pernaut et n'hésitent pas à le qualifier de "vieillot". Ces attaques, la quadragénaire au look toujours impeccable ne semble pas s'en accommoder. Dans le podcast Femmes de télé proposé par nos confrères de Télé Loisirs, la journaliste a déclaré, le dimanche 13 juin 2021 : "J’entends parfois des critiques qui diraient que ce journal serait le journal des retraités. Non, je ne suis pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles