Marine Lorphelin, cette décision qui surprend ses fans...

·2 min de lecture

La crise sanitaire a suscité une véritable remise en question chez Marine Lorphelin. L’ancienne Miss France faisait partie du personnel médical en première ligne face au virus. La jeune femme très impliquée dans son métier veut se recentrer sur sa vie privée. C’est ce qu’elle a annoncé le 4 novembre 2020 sur son compte Instagram : "Des mois difficiles passés à distance m’ont ouvert les yeux sur ce qui m’importe par-dessus tout : mes proches, mon couple. Et la Covid nous empêche de nous rapprocher comme on le voudrait. "

La Miss France 2013, interne en médecine, profite régulièrement des réseaux sociaux pour faire un point de situation concernant la crise sanitaire actuelle. Une action qu'elle a débuté au mois de mars dernier, au début du confinement.

En effet, voyant le nombre de cas infectés se multiplier sur le territoire, elle n'a pas hésité à alerter les internautes sur la dangerosité du virus. En octobre 2020, elle écrivait sur le même réseau social : "Malheureusement nous voyons des cas graves, et pas seulement chez des personnes âgées… Hier soir aux urgences, deux cas de pneumopathie liées au Covid-19 hospitalisés avec des signes de gravité, chez deux personnes de moins de 60 ans…”. Marine Lorphelin invitait également les internautes à respecter scrupuleusement les règles sanitaires : "Restez chez vous et évitez tout contact même avec vos proches. Je vous souhaite plein de courage car la situation est difficile pour tout le monde".

Si la grande sœur de Lou-Anne Lorphelin arrête son internat, ce n’est pas par désamour de la médecine mais pour "avancer dans l’élaboration d’une thèse" sur laquelle elle a du mal à se concentrer en raison de ses multiples activités : "faire des remplacements en médecine, se lancer dans une formation d’anglais, […] organiser son mariage [et] prendre un peu de bon temps dans cette période sombre ", la jeune femme de 27 ans fait une pause sur son internat mais elle a un agenda bien rempli.

Sa décision a certes créé la surprise, mais ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite