Marine Lorphelin : de Miss à médecin, le joli parcours de Miss France 2013 - PHOTOS

·2 min de lecture

Ce n'est pas un mais deux agents immobiliers qui vont se plier en quatre pour mener à terme une mission de la plus haute importance. Dans l'émission Recherche appartement ou maison, diffusée le mardi16 février 2021, sur M6, à 21h05, les téléspectateurs vont découvrir une candidate connue de la France entière. Après Fabienne Carat, dans l'émission anniversaire du programme, c'est au tour de Marine Lorphelin de demander de l'aide aux experts immobiliers. Miss France 2013, aimerait investir dans un appartement à Lyon, la ville où elle a fait ses études de médecine, avant de faire son internat à Paris. C'est donc Stéphane Plaza qui va se charger de cette tâche, mais il ne sera pas tout seul. Il sera épaulé par Sandra Viricel, la spécialiste de la région lyonnaise.

Marine Lorphelin se sent prête à investir dans l'immobilier. Mais, entre son internat et ses différentes occupations, la jeune femme de 27 ans n'a pas trouvé le temps de chercher, d'autant plus que la distance n'aide pas. Pour suivre son internat, elle vit à Paris. Aussi, SOS Stéphane Plaza qu'elle connaît un peu. "J’aurais pu faire autrement, mais je trouvais ça intéressant, car je manquais de temps. Je travaillais dans un hôpital en région parisienne et je n’avais pas beaucoup l’occasion d’aller à Lyon. L’émission propose un condensé de visites et le conseil de deux grands professionnels, c’est ce qui m’a décidé. Le tournage a eu lieu l’été dernier. Nous nous sommes tous fait tester juste avant", raconte-t-elle dans une interview accordée au TV Mag. C'est d'ailleurs avec son compagnon Christophe que l'ex-Miss Bourgogne a fait les visites.

Depuis son élection au concours de Miss France 2013, Marine Lorphelin a su garder un capital sympathie auprès du public. Après son année de règne, durant laquelle elle a tout de même été sacrée première dauphine de Miss Monde, elle a repris le chemin de ses études de médecine, en deuxième année, ce qui est suffisamment rare pour le souligner. Tout en continuant à étudier pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite