Non, Marine Le Pen n'est pas "féministe" : 6 piqûres de rappel nécessaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nous avons failli en tomber de notre chaise. Selon un sondage Ifop commandé par le magazine Elle et réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1 000 Françaises âgées de 18 ans et plus, 49 % des électrices jugeraient Marine Le Pen "féministe" contre 30% pour Emmanuel Macron. Il semblerait donc que la stratégie du "féminisme washing" de la candidate du RN, échafaudée à grand renfort de sourires forcés, de copinage (coucou Karine Le Marchand), de confidences mielleuses et de chats mignons ait fonctionné à plein.

Pourtant, derrière cette vitrine lisse et soigneusement marketée, ce sont toujours les idées nauséabondes du Front national de Jean-Marie Le Pen qui perdurent. Un programme qui place la "priorité nationale" au coeur de toutes ses mesures, un projet anticonstitutionnel dangereux qui va à l'encontre des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité (et sororité) de la France.

"Dans un électorat féminin qui pèse pour 53% du corps électoral, force est de constater que Marine Le Pen tire les fruits du travail de dédiabolisation enclenché il y a une dizaine d'années et qui s'est accentué ces six derniers mois avec l'offre concurrente ultra-conservatrice portée par Éric Zemmour", analyse François Kraus de l'Ifop. "Grâce à une rhétorique 'fémonationaliste' qui fustige le sexisme uniquement quand il est le produit d'hommes d'origine immigrée, la candidate du RN a adouci son image tout en se rapprochant d'autres droites populistes européennes qui, comme...

Lire la suite


À lire aussi

"Non, Game of Thrones n'est pas une série féministe"
Miss France 2017 : non, ce n'est pas une émission féministe
Pieuvres, révolution et féminisme : 6 romans à rattraper cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles