Marjane Satrapi ("Radioactive") : « Le cinéma a encore beaucoup à m'apprendre »

Marie Deshayes

Dans son film « Radioactive», la réalisatrice franco-iranienne Marjane Satrapi rend hommage à Marie Curie. Une femme et une scientifique à son image: déterminée, libre, franche et intelligente.

Que représentait Marie Curie pour vous avant de réaliser Radioactive ?
Marjane Satrapi -
Tout. Ma mère avait une seule obsession : que je sois une femme indépendante. J'avais deux exemples à suivre, Simone de Beauvoir et Marie Curie, que j'évoquais déjà dans Persépolis. Elles étaient les idéaux à atteindre, surtout la seconde, pour la simple raison que j'avais quelques prédispositions pour la science. Quand je suis très énervée, il n'y a du reste que le calcul mental qui me détende. A l'heure des études, après une longue hésitation, j'ai finalement choisi une voie artistique mais, encore aujourd'hui, j'aime comprendre comment fonctionne le monde dans lequel je vis. Pour préparer le film, j'ai lu et vu tout ce que je pouvais sur Marie Curie et la radioactivité : je peux quasiment fabriquer une bombe atomique ! Je plaisante, mais ce qui est vrai, c'est que lorsque vous maîtrisez votre sujet, le spectateur y croit. D'ailleurs, Rosamund Pike, qui a un esprit scientifique, a pris des cours de physique et de chimie pour le rôle.

Comment avez-vous choisi cette actrice britannique, notamment remarquée dans Gone Girl ?
Marjane Satrapi - Marie Curie était une femme d'une intelligence supérieure, c'est quelque chose que l'on ne peut pas nier. Plus que sa beauté, c'est l'intelligence de Rosamund qui impressionne quand vous la rencontrez pour la première fois. Elle est brillante et peut parfaitement exprimer l'autorité, la froideur, la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi