Marrakech : la magie des plantes pour se reconnecter

Plongée au cœur de l’art de vivre marocain et des soins traditionnels du Es Saadi Palace. Une escapade divine, 100 % nature.

Dans cet éden du quartier de l’Hivernage, où règne depuis toujours l’esprit d’une seule et même famille, les Bauchet-Bouhlal, le soleil s’attarde souvent, même en hiver quand les cimes de l’Atlas, au loin, s’enneigent. A dix minutes du brouhaha de la place Jemaa el-Fna, au milieu de 8 hectares luxuriants se nichent un hôtel, un palace, des villas de luxe pour VIP, parmi des centaines de plantes choisies pour leurs vertus. Explorer le pouvoir de la nature pour le mettre au service du bien-être est une philosophie cultivée au Es Saadi. A part celles du casino, elle s’invite à toutes les tables, celles de massage du spa monumental, au centre duquel trône un eucalyptus centenaire, comme à celles des cinq restaurants.

Non loin de la discrète et charmante villa berbère, où Jamel Debbouze prend ses quartiers le temps du Marrakech du rire, le potager de « Monsieur Jules » fournit des herbes aromatiques fraîches : thym, pélargonium, verveine, menthe poivrée ou poilue entre autres, que l’on retrouve déclinés dans les plats du restaurant gastronomique, au bar à salades, sur un chariot pour composer des tisanes fraîches, dans les jus détox et les carafes d’eau infusée, où on les mêle à des fruits. Ceux-là, comme les légumes, mais aussi les œufs, les volailles ou l’huile d’olive, proviennent de la ferme bio Le Bled, à 13 kilomètres au sud de la ville. Dix hectares d’une terre vierge de tout pesticide, exploitée par les femmes des douars alentour. Les chefs du resort commandent, elles plantent, récoltent et livrent.

"

Prendre soin du corps est nécessaire pour se reconnecter à soi-même, relâcher les tensions, récupérer de l’énergie

"

A la Cour des Lions, le restaurant gastronomique surplombant le palace, Fatéma Hal donne le « la »,(...)


Lire la suite sur Paris Match