Les masques dégradent-ils les apprentissages des jeunes enfants ?

·1 min de lecture

"Les tout-petits doivent pouvoir lire les expressions des visages qui les entourent ; c'est essentiel pour leur équilibre et leurs apprentissages", a déclaré ce 17 novembre, Isabelle Sancerni, présidente du CA de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). Quelles conséquences les masques peuvent-ils avoir sur le développement de l'enfant ?

Depuis le 18 septembre, en raison de l'épidémie Covid-19, les personnels de crèche, de garderies ou encore de maisons d'assistants maternels sont tenus de s'occuper des enfants, tout en portant un masque. Et ce, alors que les professionnels estiment que le développement de l'enfant peut être freiné par la barrière du masque. En effet, ce dernier empêche les tout petits d'observer les expressions de l'adulte et de les imiter. C'est d'ailleurs ce que rappelaient deux psychologues cliniciennes, Célia du Peuty et Anna Cognet dans une tribune publiée dans Libération en mai dernier.

Une expérience clinique appelée "falaise virtuelle" permet de se rendre compte de l'importance de l'expression du visage chez le petit enfant. Un bébé d'un an gambade sur une plaque de plexiglas transparent, qui va surplomber un vide à un moment donné. Lorsqu'il se rend compte qu'il s'avance vers ce vide, l'enfant a le réflexe de regarder sa mère. Si elle sourit, il continue. Si elle affiche une expression inquiète, il s'arrête. Le mouvement du visage guide énormément l'enfant.

L'enfant a besoin de voir le visage pour imiter l'adulte

Pour (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Un bébé naît prématurément toutes les 8 minutes en France
Le réchauffement climatique favorise les grossesses à risque
Comment s'explique l'écart de taille des enfants selon les pays du monde ?
Grossesse extra-utérine : "J'ai senti un coup de poignard en bas du dos"
Hyperémotivité pendant la grossesse : en parler, ne pas minimiser