Un match de foot 100% masculin organisé par des streamers créé la polémique

Le Grand Prix Explorer, organisé par le Youtubeur Squeezie et retransmis en direct sur Twitch le 8 octobre dernier, a réuni un million de téléspectateurs. A cette occasion, plusieurs personnalités issues des réseaux sociaux se sont affrontées dans une course de Formule 1 au Mans. Après le succès colossal de ce rendez-vous sportif, c'est au foot d'être investi par les streameurs.

Le "Eleven All Stars" verra ainsi s'affronter les streameurs espagnols et français, ce 19 novembre à 20h30 au stade Jean Bouin à Paris. Le stade peut accueillir 19 000 places et le match sera diffusé en direct sur Twitch. Un événement d'une telle ampleur est complètement inédit, c'est dire s'il est attendu depuis qu'il a été dévoilé par ses organisateurs, les streameurs Amine et Billy.

"La misogynie dans le streaming a de beaux jours devant elle"

Problème : cette compétition sportive met en opposition deux équipes exclusivement masculines, là où le GP Explorer était mixte (avec cependant seulement trois créatrices de contenus sur les 22 participants présents). Parmi les sélectionnés, on retrouve donc Michou, Inoxtag ou encore Carlito.

L'absence de femmes a été largement pointée du doigt, et ne participe malheureusement pas à contrer l'image sexiste que certain·e·s se font du monde du streaming. "La misogynie dans le streaming a de beaux jours devant elle", se désole ainsi une internaute, dans un tweet récoltant plus de 7000 de likes.

...

Lire la suite


À lire aussi

Le match PSG-Basaksehir, un soulèvement historique du monde du foot contre le racisme ?
Arrêtée pour avoir assisté à un match de foot, une Iranienne s'immole en public
Au Brésil, la sculpture d'une vulve géante en pleine nature crée la polémique