Matchs truqués à Roland-Garros : une joueuse interpellée par la police en plein tournoi

·1 min de lecture

Cette édition de Roland-Garros est visiblement très mouvementée. Après la polémique autour de la (faible) considération apportée à la santé mentale des athlètes, suite au forfait de la n°2 mondiale Naomi Osaka, le tournoi de tennis parisien se retrouve à nouveau dans la tourmente. En effet, jeudi 3 juin 2021, une joueuse a été placée en garde à vue au beau milieu de la compétition, comme le rapportent nos confrères du Parisien. Alors qu’elle sortait d’une séance de massage – après son match de premier tour en double avec sa partenaire Ekaterina Alexandrova, face au duo Ajla Tomljanovic et Storm Sanders – la tenniswoman russe Yana Sizikova a été interpellée par la police. La jeune femme de 26 ans, sortant tout juste d’une défaite, a été emmenée dans les locaux du Service central des courses et jeux (SCCJ) de la police judiciaire.

Selon les informations de nos confrères, l’interpellation a été plutôt mouvementée, en raison du barrage formé par les agents de sécurité du stade Roland-Garros. La chambre d’hôtel de Yana Sizikova a été perquisitionnée, sans que l’on sache pour autant si des éléments suspects ont été découverts. Le parquet de Paris la soupçonne – depuis le mois d’octobre dernier, selon le journal allemand Die Welt – d’être impliquée dans une affaire de “corruption sportive active et passive” et “escroquerie en bande organisée” liée à des paris truqués. Les enquêteurs du SCCJ s’intéressent à un match en particulier, disputé lors de l’édition 2020 du tournoi parisien du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite