Mathématiques : ce moment crucial où l'écart de niveau se creuse entre les filles et les garçons

monkeybusinessimages / iStock

Les performances en mathématiques des filles seraient-elles moins bonnes que celles des garçons ? C'est en tout cas ce qu'avancent de nouveaux travaux, menés par des chercheurs français et publiés dans le British Journal of Developmental Psychology. Ils ont analysé les données de plus de 2.000 élèves issus de l'Étude Longitudinale Française depuis l'Enfance (ELFE), elle-même réalisée auprès de 18.000 enfants, ainsi que de 10.000 autres recrutés à titre complémentaire, tous âgés de 4 à 7 ans.

Selon les premiers résultats, les filles seraient sous-représentées dans les filières technologiques et mathématiques. En cause ? L'existence d'un "fossé mathématique", qui favoriserait les garçons. L'objectif de Jean-Paul Fischer et de Xavier Thierry, tous deux chercheurs à l'Institut National des Études Démographiques (INED), était donc de déterminer à quel âge cet écart apparaît.

Ils ont tout d'abord constaté que ce dernier est encore "inexistant" entre 4 et 5 ans : cela permettrait aux filles de prendre un "léger avantage" sur les garçons. En revanche, la tendance s'inverserait entre 6 et 7 ans. Les garçons seraient alors plus forts en mathématiques que les filles. Alors, à quel âge exactement l'écart se creuse-t-il ? "Autour de 5-6 ans", soit "entre la moyenne section de maternelle et le CP" indiquent les scientifiques.

L'origine exacte de cette différence de niveau est pourtant encore mal connue. D'après les chercheurs, elle serait "spécifique aux mathématiques". Selon eux, l'écart (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite