Mathilda May ose la robe décolletée jusqu’au nombril, on voit quasi tout !

Cachez ces seins que nous ne saurions voir ! Si la tendance du moment est au sexy et au décolleté ravageur, Mathilda May est parfaitement dans le thème. Alors que Nabilla et Clara Morgane rivalisent de tenues ultra-échancrée, l’actrice de 55 ans a voulu montrer qu’elle jouait elle aussi dans la même cour.

Très active sur son compte Instagram, l’incendiaire brune a offert un petit aperçu très sexy de son séjour à Bangkok. Après avoir multiplié les prises tout au long de la journée dans la capitale de la Thaïlande, l’ex-femme de Gérard Darmon s’est octroyée une pause avec toute l’équipe du tournage. Pour une soirée placée sous le signe de la détente, l’ancienne danseuse classique a sorti le grand jeu. Au côté de la très sensuelle chanteuse Angunn, Mathilda May a affiché sa silhouette menue dans une longue robe noire qui n’a laissé personne indifférent. Echancrée jusqu’au nombril, cette tenue de soirée cache à peine la courbe de ses seins. Un nouveau post qui n’a pas tardé à faire grimper les températures…

Mathilda May sexy à souhait dans une robe au décolleté ravageur

Difficile de regarder la belle quinqua dans les yeux… Même son regard séducteur, maquillé d’un trait fin d’eye-liner, ne changera pas la donne. Lorsque Mathilda May doit se mettre sur son trente-et-un pour sortir avec ses amis, elle ne rigole pas ! Elle n’a alors qu’une seule devise : du sexy et encore du sexy. L’actrice, actuellement à la tête de la pièce de théâtre "Monsieur X" au côté de Pierre Richard, affiche son corps de rêve dans une longue robe noire tout droit sorti de la collection imaginée par l’actrice Eva Mendes. Une tenue sulfureuse dont le décolleté plus que plongeant laisse voir la courbe de ses seins. Et oui, hors de question pour la comédienne de porter un soutien-gorge avec une telle robe !!

Et il n’y a pas que Meghan Markle qui ait jeté son dévolu les accessoires imaginés par Gas. Sa longue chevelure brune coiffée en une queue de cheval haute laisse apparaître les boucles d’oreilles dorées

(...) Cliquez ici pour voir la suite