Mathilde Davril : "À 28 ans, j’ai remplacé Tinder par la prostitution"

Dans son livre "300 de l’heure, le prix de ma liberté" (ed. Max Milo), Mathilde Davril illustre son quotidien d’escort girl, un métier qu’elle exerce depuis plus de 10 ans. Une décision assumée qu’elle a prise après un enchaînement de désillusions amoureuses.

Interview : Carmen Barba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles