Maud Quinault : une maman affirme que son fils a été enlevé par son père au Moyen-Orient

C'est un témoignage bouleversant. Le vendredi 10 juin 2022, Maud Quinault, une maman de 36 ans, était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste pour lancer un véritable appel de détresse. En effet, depuis maintenant le 17 avril 2022, son fils aurait été enlevé par son père, qui serait désormais installé au Sultanat d'Oman, à plus de 6.000 km de la France. Et pour cause, son ex-mari n'est autre que le fils du ministre de l'Intérieur d'Oman : Malik Suleiman Al Maamari. Invitée à raconter comment sa relation avec son ancien compagnon s'est détériorée, Maud Quinault affirme que, dès sa lune de miel, son mari était devenu violent. Alors quand elle a souhaité demander le divorce, le père de son enfant l'aurait menacée : "Si tu pars tu ne reverras plus jamais ton fils [...] J'étais prête à vivre ce cauchemar pour mon fils", confie-t-elle, très émue.

Les choses vont alors se compliquer pour la maman. En effet, son ex-compagnon va l'accuser de soustraction de mineur par ascendant, ce qui signifie, en d'autres termes, qu'elle aurait enlevé son fils pour ne plus qu'il voit son père. Une enquête est alors ouverte : "Le jour de la fin du confinement, je me réveillais avec mon fils, de trois ans à l'époque [...] Les commissaires frappent à la porte et font une perquisition à mon domicile. Ils retournent mon appartement et m'enlèvent sous les yeux de mon fils qui hurlait : 'La police emmène ma maman en prison'. Il hurlait, il pleurait". Placée en garde à vue en France, la juge lui annonce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles