Mauvaise circulation sanguine, cellulite, peau sèche… Notre programme sur-mesure pour avoir de belles jambes

Vouloir de belles jambes n’est pas qu’une revendication purement esthétique, mais bien une question de bien-être. Plus c’est tonique en dedans, plus l’extérieur sera bien nourri et irrigué. Il faut dire que 80 % des veines se trouvent à l’intérieur des muscles, or ceux-ci sont la meilleure des contentions pour les jambes, une garantie pour de jolies gambettes. Préparations à base de plantes, exercices à faire à la maison, activité physique adaptée et massages ciblés sont la clef de voûte de la réussite.

Souvent, mes chevilles gonflent en fin de journée, et j’ai vraiment l’impression d’avoir des jambes en "poteau". C’est encore pire avant les règles, quand il fait chaud, et en position statique prolongée (debout ou assise).

L’avis de l’expert : c’est un trouble qui traduit la stase du sang, l’inflammation et l’hyper perméabilité du réseau veino-capillaire et lymphatique.

La solution phytothérapie : mélilot + vigne rouge

Le mélilot augmente l’oxygénation et la réparation des vaisseaux (notamment les parois des veines et des capillaires) et l’efficacité de tout le réseau lymphatique. La vigne rouge est quant à elle protectrice des artères et renforce la perméabilité et la résistance des capillaires. Sous forme liquide (que l’on peut mettre dans beaucoup d’eau, pour drainer encore davantage), mieux vaut utiliser des EPS (extraits fluides de plante fraîche standardisés) qui conservent bien les composés fragiles. L’équivalent sous forme sèche est le Phytostandard mélilot-vigne rouge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles