• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Mauvaises graines" : Patrick Fiori confie ce qui l'a poussé à devenir acteur

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Patrick Fiori est un homme aux multiples casquettes. Et il compte bien le prouver ! Le chanteur, également coach dans l'émission The Voice diffusée sur TF1, aime multiplier les expériences. Celui qui avait représenté la France à l'Eurovision en 1993, et s'est fait connaître du grand public en interprétant le rôle de Phœbus dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris en 1998, se lance un nouveau défi : celui de devenir comédien. En effet, la star de 51 ans a tourné pour France 3 dans une fiction intitulée Mauvaises graines, dont la date de diffusion n'a pas encore été communiquée par la chaîne. Une toute nouvelle expérience pour l'interprète de Que tu reviennes, qui lors d'une interview publiée sur le site Pure Charts le samedi 21 août 2021, a expliqué pour quelle raison il s'était laissé convaincre.

"C'était nouveau pour moi et sincèrement je me suis régalé !", a-t-il lancé, visiblement enthousiaste. "Quand on tombe avec les bonnes équipes, avec les bonnes personnes qui vous mettent en confiance, on a envie d'avancer et de donner plus". Pourtant, ce n'était pas gagné. D'autant plus que le chanteur n'avait pas très envie de se retrouver en haut de l'affiche d'une fiction. "Je ne voulais pas un premier rôle mais ils ont insisté", a-t-il soufflé. Et de nuancer : "Je voulais juste passer et faire 'coucou' pour essuyer un peu les plâtres. Mais ils m'ont couru derrière... Pour la première fois de ma vie, j'ai un premier rôle". Se pourrait-il que cette nouvelle expérience devienne récurrente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles