McFly et Carlito à l’Élysée : « Quand ça se passe aux États-Unis, on trouve ça formidable »

·1 min de lecture

En invitant les deux youtubeurs McFly et Carlito à l’Élysée, Emmanuel Macron a réalisé un vrai coup de com, fustigé par certains, salué par d’autres. Deux experts en communication politique décryptent l’événement.  

En vingt-quatre heures, le « concours d’anecdotes » entre Emmanuel Macron, McFly et Carlito à l’Elysée a atteint plus de 8,5 millions de vues. Malgré ce succès d’audience, nombreux sont ceux qui ont raillé cette opération de communication politique : « Le fond du trou de la vacuité », a asséné Natacha Polony dans « Marianne », « une vidéo qui ne fait honneur ni à la politique, ni aux influenceurs, ni à la jeunesse », a déploré de son côté l’analyste politique Mathieu Slama dans les colonnes du « Figaro ». Sur les réseaux sociaux aussi, les commentaires n’ont pas toujours été tendres. Tandis que certains internautes ont salué un moment de bonne humeur, éloigné de la pandémie du Covid-19, d’autres ont dénoncé un exercice d’infantilisation portant atteinte à la fonction présidentielle. Un dernier avis que ne partagent ni Amandine Ciappa, communicante politique désormais spécialisée en gestion de crise, ni Romain Pigenel, enseignant en communication politique à Sciences Po et ancien conseiller du président François Hollande, qui ont chacun répondu à nos questions.  

ELLE. Cette vidéo marque-t-elle un cap dans l’histoire de la communication politique ?  

Amandine Ciappa. Ce genre d'exercice visant à créer un effet de rapprochement avec les Français ne date pas d’hier. Ça restera dans les moments cultes de la communication politique, un peu comme le jour où Madonna a soi-disant lancé sa petite culotte à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles