Comme Meghan et Harry : la princesse Mako quitte la famille impériale japonaise

·1 min de lecture

En janvier 2020, la famille royale britannique est secouée par un véritable tremblement de terre. Le prince Harry, fils cadet du futur roi le prince Charles et de Lady Diana, annonce son intention de quitter ses fonctions officielles au sein de la monarchie britannique. Derrière ce choix historique, la difficile intégration de son épouse et mère de son premier enfant Archie, l'ex-actrice Meghan Markle. Le 31 mars 2020, le couple abandonne officiellement toute fonction officielle et traverse l'Atlantique pour débuter une nouvelle vie en Californie, Etat de naissance de Meghan Markle. Depuis, le couple a accueilli son deuxième enfant, une petite fille nommée Lilibeth en hommage à son arrière-grand-mère, et a commencé sa reconversion avec plusieurs projets professionnels, notamment un lucratif deal avec la plateforme Netflix. Visiblement, le choix des Sussex a fait des émules.

Le journal Japan Times a en effet annoncé mercredi 1er septembre 2021 que la princesse Mako, nièce de l'Empereur du Japon Naruhito et fille du prince Akishino, allait s'installer aux Etats-Unis pour épouser son fiancé Kei Kumuro. En raison de la crise sanitaire, le mariage ne respectera pas les coutumes de la famille impériale japonaise et pourrait bien faire scandale, comme l'explique le journal : "Les rites sont une cérémonie officielle de fiançailles appelée Nosai no Gi, au cours de laquelle les familles des futurs conjoints échangent des cadeaux, et une cérémonie Choken no Gi pour rencontrer officiellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles