Meghan Markle accusée de harcèlement : après une nouvelle démission qui fait tache, elle réagit

F.A
·1 min de lecture

Ce 22 mars, le Sun annonce que la directrice d'Archewell, la fondation de Meghan Markle et du prince Harry, avait posé sa démission... Un nouveau départ qui soulève des questions.

Elle est en ce moment même visée par des accusations de harcèlement, lancées par trois anciens membres de son staff. Meghan Markle, qui a décidé de commencer une nouvelle vie loin de la Couronne, à Los Angeles, n'est pas prête d'être tranquille...

Catherine St-Laurent quitte Archewell

En effet, tandis qu'une enquête est en cours, à Buckingham après son comportement "totalement inacceptable" et "humiliant", ce 22 mars, on apprend qu'une nouvelle collaboratrice de la duchesse a décidé de poser sa démission.

Elle s'appelle Catherine St-Laurent, elle a rejoint la fondation des Sussex, Archewell, il y a un an et auparavant, elle était le bras droit de Melinda Gates. Au moment de son embauche, en avril dernier, cette professionnelle se disait pourtant "ravie de pouvoir jouer un rôle de soutien dans la réalisation de leur vision et leur permettre d'avoir un impact sur les questions qui comptent le plus pour eux".

fDésormais, c'est dans le silence qu'elle a stoppé sa collaboration. De quoi faire couler beaucoup d'encre de l'autre côté de la Manche, où l'ont décrit toujours Meghan Markle comme tyrannique.

Pour s'éviter un retentissant bad buzz, l'ex actrice de "Suits" et son mari ont publié un communiqué cet après-midi, dans lequel ils assurent que Mme St-Laurent a fait "une transition" vers un rôle de conseiller principal pour Archewell, ajoutant : "Elle continuera à apporter des conseils stratégiques de haut niveau à Archewell,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi