Meghan Markle admet avoir donné des informations aux auteurs de sa biographie

Sarah Duverger
·1 min de lecture

Meghan Markle fait marche arrière. La duchesse de Sussex, qui avait expliqué n’avoir jamais fourni d’informations aux auteurs de « Finding Freedom », la biographie du couple sortie en août dernier, est finalement revenue sur ses pas. Selon «  The Telegraph » qui s’est procuré des documents adressés à la Haute Cour, Meghan Markle aurait bien fait en sorte que les auteurs du livre Carolyn Durand et Omid Scobie aient sa version de l’histoire. C’est donc par l’intermédiaire d’un ami approché par les deux auteurs qu’elle aurait fait passer son point de vue, notamment sur sa relation avec son père, Thomas Markle.

En septembre dernier, Meghan Markle avait pourtant fait savoir qu’elle n’avait en aucun cas collaboré avec ces journalistes : « La plaignante et son mari n’ont pas collaboré avec les auteurs du livre, ils n’ont pas été interviewés et n’ont fourni aucune photo aux auteurs ». Une attestation avait également été fournie au tribunal par l’un des auteurs du livre, Omid Scobie, affirmant que « toute suggestion laissant entendre que le duc et la duchesse ont collaboré au livre est fausse. »

Un revirement de situation qui change beaucoup de choses. Meghan Markle accuse en effet certains médias d’intrusion dans sa vie privée et notamment le « Mail On Sunday » qui avait publié la lettre très personnelle envoyée à son père et pour laquelle elle se retrouve devant tribunal aujourd’hui. En reconnaissant cette...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi