Meghan Markle : son astuce pour réussir la salade césar

La salade césar grillée avec des crevettes piquantes. C'est la recette préférée de la duchesse de Sussex. En juin 2016, sur le plateau de l'Émission culinaire Today diffusée sur la chaîne américaine NBC, Meghan Markle a même dévoilé son secret pour réussir parfaitement cette recette : "Vous pouvez faire griller la salade afin de lui donner une saveur étonnante" a conseillé l'ex-actrice qui tenait autrefois un blog de cuisine. Si cette astuce peut paraître étonnante, car elle risque de flétrir la salade, elle permet toutefois de faire ressortir toutes les saveurs de ce légume !

⋙ Nos astuces pour réussir la salade césar

La recette de la salade césar de Meghan Markle

En plus d'être très gourmande, cette recette qui revisite la salade césar a pour avantage de pouvoir être dégustée facilement à la main. Idéal pour un apéro sain et gourmand ou pour changer des brochettes et des saucisses lors d'un barbecue estival. Découvrez vite comment concocter cette salade à la façon de Meghan Markle.

Pour les crevettes piquantes : Dans un grand bol, réalisez une marinage à partir d'huile d'olive extra vierge, d'une cuillère à café de paprika, d'une cuillère à soupe d'ail haché, d'une cuillère à café de miel, d'une pincée de flocons de piment rouge, d'une cuillère à café de vinaigre balsamique et de jus de citron frais. Salez et poivrez. Plongez 500g de crevettes décortiquées dans la marinade et laissez le tout reposer une heure au réfrigérateur. Retirez du frigo. Une fois que les crevettes sont à température ambiante, faites les griller à feu vif dans un poêle ou sur la grille du barbecue durant 5 minutes.

⋙ Nos meilleures recettes d’été avec des crevettes

Pour la salade : Prenez quatre petits cœurs de salade romaine et coupez-les dans le sens de la longueur. Prenez quelques feuilles de l'intérieur pour créer un peu un "bateau" pour votre salade à main. Arrosez-les d'huile d'olive extra vierge et saupoudrez de sel. Placez les coeurs de salade sur le feu, côté coupé vers le bas, pendant

(...) Cliquez ici pour voir la suite