Meghan Markle avoue avoir menti et s'excuse auprès du tribunal

·1 min de lecture

Coup de théâtre dans l’affaire qui oppose Meghan Markle et le journal « Mail on Sunday » au sujet de la publication d’une lettre privée de la duchesse de Sussex pour son père Thomas Markle. Dans ce courrier, daté de 2018, l’ancienne star de télévision demandait à son père de cesser de se confier dans les médias au sujet de leur relation. Suite à la publication de cette lettre qui aurait dû rester privée, Meghan Markle avait déposé plainte pour violation de la vie privée. Une plainte que conteste le « Mail on Sunday ».

Lire aussi >> Mariage royal : Meghan et Harry, les rebelles adorés et détestés

Un mensonge qui peut coûter cher

Ces jours-ci, à Londres, est examiné l’appel du « Mail on Sunday » dans cette histoire de lettre. Alors que Meghan Markle semblait en bonne posture pour remporter ce procès, un nouveau rebondissement pourrait bien changer les choses. C’est le témoignage de l’ancien secrétaire du couple Sussex qui a tout bouleversé il y a quelques jours de cela. Ce dernier a indiqué que Meghan Markle fournissait régulièrement des informations privées afin qu’elles soient incluses dans la biographie non officielle « Harry et Meghan, libres ».

Jusqu’à récemment, la maman d’Archie et Lilibet Diana avait toujours nié avoir fourni des informations pour cette biographie. Mais cette semaine, la duchesse, par une lettre envoyée au tribunal, a avoué qu’elle avait « oublié ces échanges », confirmant qu’ils...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles