Meghan Markle : malgré les tensions, son père espère rencontrer Lilibet

·1 min de lecture

Dans un extrait de l’émission australienne « 60 minutes », Thomas Markle affirme avoir appris la naissance de sa petite-fille Lilibet à la radio.

Thomas Markle reprend la parole. Quelques jours seulement après avoir réagi publiquement à la naissance de Lilibet, affirmant notamment être « très heureux » de l’arrivée de sa petite-fille, le père de Meghan Markle réapparait dans les médias pour lancer un nouvel appel à sa fille. Alors que sa relation avec la duchesse de Sussex n’est pas au beau fixe depuis plusieurs années maintenant, l’homme de 76 ans ne désespère pas à l’idée de rencontrer un jour la sœur d’Archie. « Je serai très déçu de ne pas pouvoir tenir ma petite-fille dans les bras », a-t-il confié dans le teaser de l’émission australienne « 60 minutes », qui sera diffusée dimanche à la télévision. « Je n’ai pas parlé à Meghan depuis les deux jours précédents son mariage », poursuit-il, relayé par le « Daily Mail » avant d’affirmer qu’il n’a pas été mis au courant de la naissance de Lilibet. « Aucun appel téléphonique, je l’ai appris à la radio. »

« J’ai fait des erreurs » 

Une mise à l’écart qui remonte à 2018, l’année durant laquelle Meghan Markle et le prince Harry se sont unis à Windsor. Après avoir organisé de fausses paparazzades et multiplié les interviews embarrassantes dans la presse, Thomas Markle n’a pas assisté aux noces princières de sa fille, de même qu’il n’a jamais rencontré son petit-fils Archie, né en mai 2019. Une rupture familiale que l’ex-star de « Suits » avait évoqué lors de son entrevue...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi