Meghan Markle : pourquoi les amis du prince Harry ne peuvent pas la voir en peinture

Harry et Meghan credit:Bang Showbiz
Harry et Meghan credit:Bang Showbiz

Se marier à un véritable prince peut paraître idyllique mais Meghan Markle a appris très rapidement que cela n'était pas toujours un conte de fées. Lady Colin Campbell, une ancienne amie de la regrettée Lady Diana, a révélé auprès de Daily Beast que la duchesse a dû surmonter un obstacle de taille avant d'épouser Harry : ses amis. Certains d'entre eux n'auraient effectivement pas été très enthousiasmés par cet union.

"Ses opinions politiques posaient problème" a confié Lady Campbell. "Elle est ultra-libérale et son penchant bobo ne passait pas très bien auprès des amis de Harry. Il l'a présentée à tous ses amis lors de soirées, mariages et dîners privés, mais elle était en opposition avec plusieurs choses sur lesquelles leur monde repose, comme la chasse par exemple."

Un autre sujet qui aurait pu nuire à leur relation : le fait que Meghan n'était pas du tout habituée au protocole très stricte de la royauté.

D'après People, la mère d'Archie et Lilibet avait notamment du mal à comprendre pourquoi "la reine préfère que les femmes portent des robes ou des jupes plutôt que des pantalons".

Au final, le couple a déménagé aux États-Unis pour mener une vie plus simple après que l'ancienne actrice a vu sa santé mentale se détériorer à cause de la pression de la royauté. Les tourtereaux ont fait des confidences brulantes à Oprah Winfrey à ce sujet lors d'une interview choc et vivent depuis lors dans une belle maison à Los Angeles où Buckingham Palace n'est plus qu'un mauvais rêve. Ils ont quand même été présents pour le Jubilé de la reine la semaine dernière mais sont retournés aux USA avant même que la cérémonie ne prenne fin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles