Meghan Markle suicidaire : elle est venue en aide à Naomi Osaka, lors de sa dépression

·1 min de lecture

Ce 8 juillet, dans une tribune engagée publiée par Time Magazine, la championne de tennis Naomi Osaka a remercié Meghan Markle.

«Je ne voulais plus être en vie. Et c'était une pensée constante, très claire, réelle et effrayante». Voici les mots qu'avait prononcé Meghan Markle en mars dernier, lors de son interview avec Oprah Winfrey, provoquant un véritable séisme à Buckingham Palace.

Engagée sur le thème de la santé mentale

Tourmentée par la presse, et laissée à l'abandon par l'institution, qui ne lui aurait offert aucune aide psychologique, la duchesse de Sussex avait expliqué à l'époque comment elle avait été obligée de quitter Londres pour retrouver sa santé mentale. Et dans le périple, elle avait pu compter sur son mari, le prince Harry, qui lui a sauvé la vie, dit-elle, en acceptant de déménager à Los Angeles.

Désormais en meilleur posture, celle qui a accouché de son deuxième enfant, une petite Lili, en juin dernier, a inscrit ce thème en haut de son agenda depuis plusieurs mois. Elle qui a conseillé le prince Harry au début de leur relation, pour qu'il commence une thérapie afin de soigner ses crises d'angoisse et sa colère, a également appelé des célébrités dans la tourmente.

Il y a quelques mois, l'animatrice Chrissy Teigen, femme de John Legend, recevait ainsi son appel, en plein deuil de sa fausse couche. Elle a confié à la télévision combien l'appel et les mots de Meghan Markle lui ont fait du bien. Cette semaine, dans les colonnes de Time Magazine, c'est la championne de tennis, Naomi Osaka, 23 ans, qui lui a rendu...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles