Meghan Markle : cette trahison qui l’a rendue « hystérique »

© PA Photos/ABACA

Entre Meghan Markle et la presse, le désamour continue.

Depuis le début de son histoire d’amour avec le prince Harry, Meghan Markle vit une relation compliquée avec les médias. À l’affût du moindre de ses faits et gestes, ils ne laissent que peu de répit à l’ancienne actrice de « Suits ». Un désamour qui a démarré alors que la future duchesse de Sussex venait tout juste de rencontrer son mari. « The Mirror » vient en effet de publier les bonnes feuilles du très attendu ouvrage « Revenge: Meghan, Harry and the war between the Windsor's » écrit par Tom Bower et dont la sortie est prévue le 21 juillet 2022. L’occasion de découvrir une anecdote méconnue jusque-là.

Lire aussi >> Prince Harry : le jour où il a failli se fiancer avec une autre femme que Meghan

En 2017, Meghan Markle apparaît en effet en une du magazine « Vanity Fair ». Une couverture négociée de longue date par son agent. Dans une longue interview, celle qui était encore actrice à Hollywood y parlait de sa carrière mais aussi de ses nombreux engagements. Mais c’est sur une tout autre histoire que le magazine a choisi de titrer : « Elle est folle amoureuse de Harry », pouvait-on lire en une. Ce qui aurait rendu Meghan Markle « hystérique ».

Une première trahison

La raison ? Meghan Markle avait assuré au prince Harry que leur relation ne serait pas abordée au cours de l’entretien. Selon Tom Bower, « Harry avait demandé à Meghan de faire attention aux sujets sensibles lors de cet entretien - Donald Trump, le racisme,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles