Meghan Markle violemment critiquée par Donald Trump

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors d’une nouvelle interview, Donald Trump a donné son avis sur le comportement de Meghan Markle vis-à-vis de la reine et du prince Harry.

Donald Trump ne porte décidément pas Meghan Markle dans son cœur. L’ancien président américain a donné une interview à Nigel Farage, ancien député européen, qui sera diffusée ce 1er décembre sur la chaîne GB News. Sur les premiers extraits dévoilés, l’homme ne peut s’empêcher de s’en prendre au comportement de la duchesse de Sussex. Donald Trump déclare : « Je ne suis pas un grand fan d’elle et je pense qu’elle manque de respect à la reine, qui est une grande femme, une belle personne, une personne qui a marqué l’Histoire. Je pense qu’elle manque de respect à toute la famille royale mais plus particulièrement à la reine. »

Lire aussi >> Scandale royal : la lettre secrète de Meghan Markle à son père

Lors de l’interview, l’ancien président américain n’a pas non plus épargné son mari et le père de ses enfants : « Je pense qu’Harry a été utilisé et de la mauvaise manière. Je pense que cela a ruiné les relations avec sa famille et que cela a blessé la reine. » Une déclaration que le principal intéressé ne devrait pas franchement apprécier.

Here is what you can expect from my exclusive interview with Donald Trump. Watch it tomorrow at 7pm. pic.twitter.com/7bQ8l2Pv22

— Nigel Farage (@Nigel_Farage) November 30, 2021

Une mésentente qui dure

Ce n’est pas la première que Donald Trump tacle ouvertement Meghan Markle. La duchesse de Sussex ne s’étant jamais caché être opposée à sa politique, il avait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles