Meghan Markle visée par une accusation de harcèlement, ses proches réagissent

·2 min de lecture

Le 8 mars 2021 à 21h15, TMC retransmettra l'interview de Meghan Markle et du Prince Harry, animée par la célèbre Oprah Winfrey. Meghan et Harry reviendront sur leur intimité, sur leur entrée et sortie de la vie royale ainsi que sur la parentalité. En attendant cet évènement, La duchesse de Sussex n'est pas en odeur de sainteté. L'ancienne comédienne doit faire face à une accusation de harcèlement révélée dans un article du Times, le 2 mars 2021. L'épouse du Prince Harry serait visée par une plainte pour intimidation de la part d'un conseiller du palais de Kensington. La Couronne s'en est mêlée et va étudier l'affaire. Heureusement, la maman de 39 ans peut compter sur le soutien de ses amis de longue date. Lindsay Roth productrice et amie très proche de Meghan Markle a tenu à s'exprimer sur son compte Instagram, jeudi 5 mars 2021 afin de prendre sa défense dans un très long message.

"Meg a toujours été la gentillesse incarnée, faire le bien est dans son ADN. Je sais que cela est vrai après vingt-deux ans d'une très proche amitié. J'ai vu de mes propres yeux la façon dont elle traite ses amis et leur famille, et ses collègues. Si elle conduit avec vous dans le siège passager, elle lancera son bras droit devant vous à la moindre bosse dans un geste d'amour pour assurer votre sécurité. Si vous avez un objectif particulier, elle vous aidera à l'atteindre, et vos passions deviendront les siennes en votre nom. Si vous avez un jour le plaisir de rencontrer Meg - et j'espère que vous serez plus nombreux - vous verrez l'amie altruiste et magnanime que j'ai la chance d'avoir à mon côté ", écrit Lindsay Roth, qui a rencontré Meghan Markle à l'université de Northwestern University.

D'autres proches viennent corroborer ce point de vue... Comme Jon Cowan, le producteur de la série Suits, qui a révélé l'ex-actrice. "Il est également possible que la duchesse de Sussex soit une bonne personne plongée dans un monde inimaginable. Ayant passé 3 ans à travailler avec elle avant qu'elle ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite