Megxit, Covid-19, The Crown : retour sur l’année mouvementée de la famille royale britannique

Après une année 2019 marquée par les scandales à répétition, 2020 devait annoncer le début d’une nouvelle ère. Elle sera surtout celle du retrait de la monarchie britannique du prince Harry et de son épouse Meghan Markle. Dans un long message publié sur leur page Instagram, au début du mois de janvier, le duc et la duchesse de Sussex annoncent en effet vouloir « prendre du recul en tant que membres senior de la famille royale et travailler pour être financièrement indépendants ». Un choc pour les Britanniques, qui voient alors le prince Harry s’éloigner outre-Atlantique – au Canada puis à Los Angeles, avec son épouse et leur fils Archie (1 an).L’année se poursuit ensuite avec un autre évènement marquant : l’épidémie de coronavirus. Au printemps dernier, l’Angleterre, comme une majorité des pays dans le monde, se voit toucher de plein fouet par la Covid-19. C’est le début de plusieurs mois d’isolement pour le peuple anglais, mais aussi pour les membres de la famille royale. L’occasion de voir le prince William et Kate Middleton multiplier les visioconférences, tandis que leurs trois enfants, George, Charlotte et Louis, attendrissent les fans en applaudissant le personnel soignant qui œuvre pour soigner les patients. L’année 2020 n’aura définitivement pas été comme les autres. Pourtant, elle n’empêche pas l’annonce d’heureux évènements tels que le mariage de la princesse Beatrice d’York, les grossesses de la princesse Eugénie et de Zara Tindall, ou encore les soixante-treize ans de mariage de la reine Elizabeth II avec son époux le prince Philip. Tapis rouges, heureux évènements, déclarations importantes… Retour en images sur l’année mouvementée de la famille royale britannique.