Voici la meilleure ville de France (et la pire) pour courir

·1 min de lecture

Certaines grandes villes de France sont plus adaptées au running que d’autres. Pollution atmosphérique, espaces verts, températures ou encore nombre de clubs de course, découvrez lesquelles arrivent en tête du palmarès en fonction de ces critères. A vos baskets !

Dans quelle grande ville de France fait-il bon courir ? Pour le déterminer, la marque Puma, qui propose plusieurs collections pour le running et l'entrainement a analysé 76 villes d'Europe, dont 8 dans l'Hexagone, selon différents critères. Pollution atmosphérique, quantité de clubs de course et d'espaces verts, mais aussi qualité de l'eau, altitude, embouteillages et température moyenne, rien n'a été laissé au hasard ! Et la grande ville française qui arrive première du palmarès est... Paris !

Paris, ville française où il fait le mieux courir

Avec une moyenne pondérée de 77 points, la capitale française se situe en tête du classement, suivie de près par Nantes, qui remporte 73 points. Rennes se place sur la troisième marche du podium, avec un joli score de 70 points. Strasbourg, en revanche, arrive dernière, avec 63 points.

1. Paris - moyenne pondérée : 77 points

  • Pollution atmosphérique : 14

  • Température : 22

  • Embouteillages : 17

  • Quantité de clubs de course : 2

  • Altitude : 21

2. Nantes - moyenne pondérée : 73 points

  • Pollution atmosphérique : 17

  • Température : 23

  • Embouteillages : 12

  • Quantité de clubs de course : 0

  • Altitude : 22

3. Rennes - moyenne pondérée : 70 points

  • Pollution atmosphérique : 16

  • Température : 22

  • Embouteillages : 11

  • Quantité de clubs de course : 0

  • Altitude : 21

4. Marseille - moyenne pondérée : 67 points

  • Pollution atmosphérique...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles